FANDOM


Will est un personnage secondaire des Nombrils. Il est le père de Rebecca et Vicky (eues avec Kate) et de Willy (avec Jennifer).


Apparence Modifier

Will est un homme à peau noire, plutôt grand, séduisant et chauve. Il porte la plupart du temps un costard et une cravate, son habit de travail.

Personnalité Modifier

PDG d'une grande entreprise, c’est un homme d’affaire très occupé qui passe peu de temps avec sa famille. Son crédo est « I, Will, I will ! » (traduction : « Moi, Will, je le ferai ! », qu'il utilisait déjà à l'époque où il était étudiant comme slogan pour sa campagne afin de devenir président des élèves.

Will met donc la priorité sur le prestige et sur le pouvoir qu'il exerce sur les autres. Convaincu que l'anglais est la langue de l'avenir, il ne s'adresse à ses filles que dans cet idiome et exige d'elles d'avoir des résultats scolaires parfaits, en particulier dans cette matière. Si l'une d'elles triche, ce qui le choque le plus n'est pas la fraude en elle-même mais le fait qu'elle se soit fait prendre. Toutefois, plus la série progresse et plus ce trait tend à disparaître. À partir de Un bonheur presque parfait, il s'exprime presque exclusivement en français.

Depuis toujours, Will a du succès auprès des femmes, succès qu'il fonde avant tout sur la richesse et le pouvoir. Il a un faible très prononcé pour les rousses, c'est d'ailleurs en se teignant les cheveux et en lui faisant croire que c'était sa couleur naturelle que Kate l'aurait séduit (alors qu'elle est brune). Will est un mari infidèle, il a eu au moins une liaison avec sa secrétaire (rousse), et est le père de Willy, le dernier enfant de Jennifer (rousse également).

Tout comme son épouse, il est homophobe.

Relations Modifier

Il est l'époux de Kate, qu'il trompe allégrement et qu'il quittera à la fin de Un bonheur presque parfait, pour s'installer avec Jennifer. Il a trois enfants : Rebecca et Vicky, ses filles envers qui il est extrêmement exigent, et Willy, son fils illégitime qui est toujours un bébé. Bien qu'il ne se remarie pas avec Jennifer, il joue le rôle de beau-père pour Jenny et Jenna, les deux filles aînées de celle-ci, à partir de Ex, drague et rock'n'roll.

Will étant un coureur de jupons, on peut supposer que la liste de ses conquêtes ne se limite pas à Kate, Jennifer et la secrétaire.

Les seules amitiés qu'on lui connaît sont Pierre et Allison, des nouveaux voisins qui partagent ses valeurs bourgeoises. Lui et Kate tenteront de fiancer une de leurs filles avec leur fils James, un prétendant digne d'elles. Mais ce n'est qu'une entente de façade, qui volera en éclat quand sera révélée la relation entre Vicky et Mégane, la fille de Pierre et Allison au comportement dissonant.

Histoire Modifier

Vachement copines, Sale temps pour les moches et Les liens de l'amitié Modifier

Will est introduit comme faisant partie du contexte autour de Vicky, apportant une explication à la personnalité agressive et toxique de celle-ci. Will est un père exigent qui l'oblige à parler anglais à la perfection, la punissant sévèrement pour la moindre erreur d'accent tonique, et l'envoyant chaque été dans un camp d'immersion pendant que le reste de la famille part en vacances dans un lieu exotique.

Duel de belles Modifier

C'est dans cet album que l'on découvre la nature volage de Will, lors d'un montage mettant ironiquement en parallèle Kate vantant à Vicky son choix éclairé d'avoir choisi « un gagnant », ce qui lui assure une vie d’opulence, et la secrétaire de Will le menaçant de mettre fin à leur liaison extra-conjugale s'il n'avoue rien à sa femme. La suite suppose que Will a choisi de laisser tomber son aventure avec la secrétaire plutôt que de rendre des comptes à son épouse. C'est également dans ce tome qu'est révélée sa préférence pour les rousses, et que le lecteur commence à soupçonner qu'il pourrait être le père de Willy, le petit frère de Jenny à la peau étrangement plus foncée que celle de sa mère et ses grandes sœurs.

Un été trop mortel Modifier

De nouveaux voisins, Pierre et Allison, emménagent en face de chez Will et Kate. Étant du même monde, les deux couples nouent une amitié de façade et cherchent à arranger un mariage entre leurs enfants. Will et Kate ne calculent même pas Mégane, mais voient en James le gendre rêvé et un beau parti pour Rebecca, leur fille préférée.

Vicky de son côté déçoit Will quand celui-ci apprend qu'elle a triché à l'examen d'anglais. Elle sera, cette année encore, envoyée au camp d'immersion. Après quelques semaines, elle parvient à se faire expulser du camp pour avoir aspergé d'eau un moniteur endormi. Elle ne donnera aucune explication de ce geste à son père, qui la privera de sortie.

C'est alors que contre toute attente, le courant ne passe pas entre Rebecca et James, et Vicky en profite pour séduire avec succès le jeune-homme. Suite à cet exploit, elle devient la favorite de Will et Kate à la place de sa sœur.

Un bonheur presque parfait Modifier

Will, Kate, Allison et Pierre continuent à se considérer comme des êtres supérieurs et sont très émus de voir à quel point Vicky et James constituent un si beau couple tellement conforme à leurs désirs. Avocat fiscaliste, Pierre devient le conseiller de Will pour ses placements. La seule ombre au tableau est Mégane, l'adolescente rebelle qui refuse d’entrer dans le moule. Allison suggère alors que Vicky fréquente plus leur fille afin de l’influencer en bien... Will et Kate n'approuvent pas, sans oser l'avouer à leurs nouveaux amis. Mégane est pour eux trop anticonformiste et trop peu raffinée. Et surtout, ils ont compris qu'elle était lesbienne rien qu'à sa manière de s'habiller. Ils ignorent que leur propre fille est ironiquement elle aussi attirée par les filles bien que cela ne se voie pas (à croire que le style vestimentaire n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle, ça alors !).

Dans cet album, Will renoue avec Jennifer, une ancienne maîtresse dont il est le père du fils benjamin Willy. Kate le découvre et le couple se dispute, se lançant des assiettes à la figure. Néanmoins, ils affectent de ne rien laisser transparaître en public pour ne pas perdre la face.

Tout éclate lors du Sweet Sixteen de Vicky. Jenny révèle qu'elle a surpris Vicky et Mégane en train de s'embrasser, Vicky nie en bloc, et Mégane décide de la protéger en prétendant lui avoir sauté dessus sans son consentement. Will et Kate accusent Mégane de dépraver leur fille, le ton monte et les deux familles se déchirent. Will administre un coup de poing à Pierre, qui en échange le traite de « négro ».

Un peu plus tard, Pierre utilise ses talents en Droit fiscal et les placements qu'il a fait faire à Will pour ruiner celui-ci. Will et Kate se séparent et doivent revendre leur maison, James refuse de revoir Vicky. Will se met en ménage avec Jennifer, ensemble ils louent un appartement. Vicky part vivre avec lui alors que Rebecca reste avec sa mère. Will semble n'avoir aucun problème à assumer soudainement la paternité de Willy.

Ex, drague et rock'n'roll Modifier

Will et Jennifer sont heureux en ménage, leur seul souci étant le manque d'argent, ce qui énerve beaucoup Vicky qui aurait voulu compenser ses frustrations en faisant du shopping. Si Will devient en quelque sorte un père de substitution pour les filles de Jennifer, il ne les traite évidemment pas mieux que ses propres enfants. Ainsi, sa réaction face à la détresse de Jenny dans cet album sera une profonde indifférence, ainsi que la honte d'être vu en public avec elle.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .